Bienvenue chez Nous en Baie de Somme,

 les coulisses du tournage de l'activité Fattrike.


C'est début octobre que je décroche le téléphone: "Randotrike Bonjour!"
"  Bonjour, c'est Isabelle de Tf1, nous préparons un numéro de l'émission "Bienvenue chez Nous"  et nous aimerions savoir si vous pourriez participer en organisant une balade avec vos vélos insolites en Baie de Somme pour les propriétaires de chambres d'hôtes?".
Pensant d'abord à une boutade, bah oui, un appel de TF1, c'est pas tous les jours, je demande:
"C'est quiiii?"
La personne en question me réexplique et je comprends que c'est du sérieux...Elle m'informe que je représenterai la qualité des services pour les chambres d'hôtes "La Cour d'Hortense". Vraiment content de représenter une référence dans la région.
Le tournage a lieu 15 jours après soit le 21 octobre...
Bien entendu, après un court instant de réflexion d'un dixième de seconde (peut-être moins!!), je donne mon accord et le  soir même, je travaille sur un parcours adapté pour l'émission...
Sachant que les contraintes de la télé font que l'équipe prévoit d'arriver  à 16h et que la nuit tombe à 17h, ça ne va pas être simple! Et pas la peine  de négocier, c'est la télé qui décide!!!

Je trace donc une petite balade de  7 km. Après autorisation de la police municipale du Crotoy, nous nous donnerons rendez-vous sur le parking de la Maye, puis nous descendrons vers la Baie et roulerons vers le chenal, histoire d'en mettre plein la vue aux téléspectateurs.  Nous reviendrons vers le Crotoy par l'estran et nous nous arrêterons vers un début de mollières où perdure un gisement de salicornes en fin de vie (bah, oui, c'est la fin de la fin de la saison!!) et quelques oreilles de cochons. L'idée étant de faire une dégustation (là pour du frais, ca sera du frais!).
Dès la sortie de la mollière, il me faut une large plage de sable car le scénariste de l'émission souhaite faire une course de Fattrikes sur la plage. En tournant le dos aux salicornes, on est juste sur la plage qui longe les dunes, ça sera super...  Je prévois d'emmener la troupe vers  la piste cyclable le long du marais du Crotoy... Voila le programme, j'imagine déjà les images sublimes de la Baie vues du ciel et celles dans le marais au milieu des spatules, des Hensons et autres majestueux acteurs du site.. Ca va être le Top, du Top!
J'envoie le programme à l'équipe de prod, ils sont enchantés. Nous nous donnons rendez-vous pour le 21 octobre à 16h...

Entre-temps, nous partons deux fois en reconnaissance pour valider le temps de parcours, repérer les derniers secteurs à salicornes et vérifier  où se posterons "les personnes relais".
Ces personnes sur place  serviront de points de repères aux caméramans  qui circuleront le jour du tournage avec nos fatbikes et le matériel vidéo dans les remorques...Toute une organisation, je vous dis!!

Et puis, vint le Jour J...

La météo a prévu de la pluie le matin, mais pas l'aprés midi! Ouf!

Nous arrivons 2 heures avant l'heure de rendez-vous après être passés chez mon ami Eric Vanoost, fondateur de la Conserverie Saint Christophe et de la Boutique de produits du terroir "les 3 Conserveries"au Crotoy qui offrira la fameuse Terrine d'Agneaux prés salés et un bocal de salicornes au vainqueur de la course de Fattrike.

Nous voilà sur le parking de la Maye, et  surprise, mauvaise surprise, Miss Météo nous fait des siennes, il commence à pleuvoir...
Nous descendons les Fattrikes et tout le matériel et faisons en sorte que tout soit bien présenté devant notre magnifique camion nouvellement floqué.  Nous sommes obligés de protéger les sièges  des Fattrikes avec des sacs poubelles afin s'assurer les fesses au sec à nos participants...Puis le vent se met à se lever engendrant des courses poursuites après les sacs poubelles qui s'envolent! Vive le sport!
Je pars faire un rapide repérage dans la Baie et là, nouvelle  surprise, le temps est tellement mauvais qu'on ne voit pas de l'autre côté de la Baie. C'est la première fois de l'année que cela m'arrive et  il faut que cela arrive le jour du tournage...Bref, gardons notre calme...

Il est 16h, nous attendons la joyeuse troupe...toujours sous la pluie...
16h15, l'équipe du tournage arrive mais les "stars" ne sont pas encore là, le tournage à la"Cour d'Hortense" a pris du retard...
La météo + le retard+ la nuit qui tombe à 17h=votre serviteur commence à stresser "grave", je ne vois pas comment on pourra faire la balade prévue et les images ne vont pas être aussi géniales qu'espérées...Tout le boulot risque de tomber à l'eau (c'est le cas de le dire)...

Le réalisateur vient se présenter et comme moi, il se demande comment on va faire. Il commence à me faire changer l'emplacement des vélos, à priori, il ne veut pas filmer mon beau camion avec la belle publicité "Randotrike" dessus. Bon, bah loupé!!!
Nous déplaçons donc nos fattrikes à l'entrée de la Baie et nous attendons les futures "stars"...toujours sous la pluie...je commence à être gelé!!!
Le réalisateur émet de gros doutes sur l'utilisation du drône, les ingénieurs du son galèrent à régler le son avec le vent, bref tout roule!!!
Ca y est, on me pose le micro, les caméras sont posées sur les Fatrikes et les participants  arrivent...
Ils découvrent l'activité sur le fait et pour eux c'est une totale surprise. Du coup,  j'angoisse un peu vu les conditions météo, comment vont ils le prendre??
Dès les premières présentations, je suis rassuré, ils ont l'air d'être agréablement surpris par notre concept unique en Europe!    Et ce qui ne gâche rien, le groupe semble vraiment sympathique, et notamment une petite mamie répondant au doux prénom de Danielle* qui semble avoir une "gouaille"hors norme...
"On tourne!!!"
Je présente les Fattrikes et l'activité au groupe, le ciel commence un peu à se dégager. Miracle, le drône va pouvoir voler.
Puis le réalisateur dit au groupe d'essayer les vélos, alors que je n'ai pas donné les consignes d'utilisation...
Et paf, un des participants, un "ado" d'une quarantaine d'années commence à rouler à fond et à prendre son dérailleur pour une boite de vitesse de Formule 1. Bilan des courses, "Fangio" me coince la chaîne ! Je me retrouve à essayer de débloquer le "schmilblick"...le temps de réparer, la luminosité tombe... Il est évident que le parcours prévu ne se fera pas.
Du coup, nous voilà  partis,à 300 m à un endroit rempli d'oreilles de cochons que j'avais repéré...
Dégustations, échanges d'impressions, ca passe vite "on tourne!" "coupez!" " on tourne!" "coupez!"
Les personnes ont l'air d'apprécier l'activité, j'en reviens pas tellement, c'est la pire sortie  de l'année!!! A vrai dire, j'ai même le moral dans les chaussettes!
Mais le Fattrike a des vertus insoupçonnées, même dans les pires conditions, il sait se faire apprécier.

Alors que Danielle achevait à peine sa cueillette, le réalisateur commence à lancer "allez ,  tous à vos fattrikes, on fait la course".  Les "warriors" se prennent pour "Hamilton" et partent comme des bolides et je me mets à hurler"arrêtez tout, arrêtez tout!" La dernière marée avait creusé  une petite crevasse de sable à 50m... Autrement dit, on a échappé de justesse à "Bienvenue chez Nous aux Urgences d'Abbeville"! Et la,  pour les avoir testées, c'est beaucoup moins glamour que "la Cour d'Hortense". Pour TF1, c'est un coup à avoir moins d'audimat que "l'équipe 21" lors des retransmissions du championnat de Finlande de Curling! 
Bref, on remet les choses dans l'ordre, on fait la course à un endroit plus adapté, la course se termine bien dans une bonne ambiance.
La nuit commence à tomber, nous tournons la dernière séquence de la remise des prix et c'est terminé. Ouf!
Je discute avec les participants, ils sont enchantés et me disent qu'ils reviendront...Bon, c'est déja ça, l'activité Fattrike  leur a plu...
Aussitôt terminé, aussitôt partis, il est passé 18h et l'équipe de tournage repart vers Sailly-Flibeaucourt tourner la soirée à "la Cour d'Hortense"...
Le rangement du matériel s'effectuera à la lampe frontale,  il est temps de rentrer dans nos quartiers.
J'avoue que les jours suivants ont étés un peu difficiles, tellement déçu d'avoir subi ces conditions météo...Les images auraient pu être tellement magiques...

Puis vint le 20 janvier, jour de diffusion, les mains sont moites. Se voir à la télé, c'est un peu spécial et je sais que j'étais plus stressé qu'à l'accoutumée, comment tout ça va transparaitre à l'écran?  Pour tout vous dire, je me méfie un peu des "docu-réalité"  qui ont la réputation de vous faire dire ce qu'ils veulent...

Les images défilent, la Baie de Somme même en "kway" reste splendide
Les commentaires des participants sont élogieux: "Franchement, niveau transport ludique, vous ne pouvez pas avoir mieux!", "C'est un bon choix d'activité parce que c'est ludique tout en profitant des paysages, c'est hyper sympa", "on s'est quand même bien amusé malgré une météo de m...e!", "je trouve ça hyper simple à manier". Whaou,  que des commentaires positifs! La pression retombe d'un coup!

Pour conclure, ce fût la rando la plus courte de l'année: 600 mètres au lieu des 7 kms prévus, avec la pire météo de l'année!!
Mais finalement, après le visionnage de l'émission du 20 janvier, rien n'y paraît ou si peu au regard des conditions dantesques. C'est magique la télé!!! Je peux vous dire que pour réaliser une émission comme "Bienvenue chez Nous", il faut avoir de sacrées capacités d'adaptation et les nerfs solides. Il n'y a pas à dire, c'est un vrai métier. 
En tout cas, même si les conditions  rendirent cette expérience stressante, découvrir le tournage d'une telle émission,   fut vraiment  enrichissant.
La confirmation, est que la Baie de Somme est vraiment une "STAR" ,  peu importe la météo, elle rayonne dans toutes les situations! 

Sébastien.

On vous remercie:

Kenny Racing pour les casques et ma tenue, www.kenny-racing.com
Les 3 Conserveries du Crotoy pour les lots, www.les3conserveries.fr/crotoy/
Tf1 et Coyote d'avoir pensé à Randotrike, 
"La Cour d'Hortense" pour les conseils, www.lacourdhortense-chambresdhotes.fr/
Tous les participants pour leur patience et leur bonne humeur.
*Un petit coucou à "STUDIO DANIELLE" que je ne connaissais pas avant le tournage et un message : "surtout, ne changez rien!". https://www.youtube.com/channel/UC1iLfWw_KN-UrEDLSdd3L_A/videos

Pour leurs aides précieuses: Jean François, Jules, Fabienne, la Famille Fievet et notamment Juliette. 

On ne remercie pas:
Miss Météo!